La Dataviz en 4 points clés

Connaissez-vous la data visualisation, également connue sous le nom de Dataviz? Que vous l’utilisiez déjà ou non dans votre entreprise, vous la croisez déjà au quotidien à titre personnel.

Meilleure compréhension des données, reporting facilité, campagnes marketing renforcées… découvrez comment la dataviz peut transformer votre manière de communiquer, ainsi que nos conseils et outils pour la mettre en place.

Qu’est-ce que la Dataviz ?

Le terme “Dataviz” désigne la Data Visualization, c’est-à-dire l’ensemble des techniques qui mettent en oeuvre la visualisation de données.

Concrètement, il s’agit de transformer un ensemble de données brutes et souvent complexes en une ou plusieurs représentation(s) visuelle(s), ces dernières permettant de comprendre en un clin d’oeil ce que les données signifient… même quand on s’adresse au grand public.

La Data visualisation est utilisée dans de nombreux secteurs, des rapports financiers ou d’activité aux présentations médiatiques et professionnelles, des graphiques aux illustrations diffusées dans les journaux télévisés (sondages, tendances, etc.)…

dataviz

© InformationIsBeautiful – David Mccandless

 

La dataviz peut revêtir différentes formes de représentations visuelles :

  • Tableaux de bord illustrés
  • Treemap
  • Cartographie
  • Graphiques
  • Histogrammes
  • Anamorphisme
  • Nuage de points
  • Visualisation de réseaux
  • Sparklines
  • Heat maps (cartes de chaleur)
  • Diagrammes
  • Et même versions interactives de vos données…

Certaines entités se montrent particulièrement créatives, à l’image de Data Cuisine, récompensée lors des Information Is Beautiful Awards 2016.

Quel est l’intérêt de la dataviz et pourquoi devriez-vous la mettre en place ?

Dans un contexte de volumes de données toujours plus importants et souvent de grande complexité, la data visualization a de nombreux avantages.

D’abord, elle permet de rendre compréhensibles les données les plus importantes et ce qu’elles signifient, quel que soit l’auditoire concerné.

Son efficacité repose sur le fait qu’une majorité d’entre nous saisit et retient mieux les informations lorsque ces dernières sont représentées visuellement. L’image ci-dessous illustre bien ce fait, qui a été étudié par la psychologue américaine Anne Treisman et qualifié de preattentive processing :

Dataviz

En regardant très rapidement ce visuel, nous percevons immédiatement l’information importante (le point rouge), sans aucun effort particulier de notre part. Bien entendu, pour que cette approche soit efficace, la data visualisation doit jouer sur des choix visuels bien pensés. Vous pouvez consulter cet excellent article pour en savoir plus sur les variables visuelles.

L’expert Neil Patel a publié une infographie intitulée “This Is Your Brain on Visualization”, dont voici un extrait (retrouvez l’image complète ici):

Dataviz

 

Pourquoi devriez-vous l’adopter ?

Au-delà de ce que nous venons de voir, la data visualization est loin d’être un accessoire destiné à embellir votre site Internet ou vos présentations.

Il s’agit d’une approche puissante pour vous assurer que votre public cible ait une meilleure compréhension de ce que vous avez à transmettre.

En résumé, en s’adaptant à la manière dont le cerveau humain fonctionne, la dataviz vous permet de :

  • Communiquer clairement et rapidement auprès d’un plus grand nombre de personnes (même les moins au fait de ce que vous avez à dire);
  • Donner du sens à vos données;
  • Mettre en avant les données et relations qui comptent, dans un contexte plus facile à saisir visuellement ;

… le tout dans un format qui renforce aussi votre identité visuelle et donc vos campagnes marketing. Des visuels forts peuvent également vous attirer plus de backlinks et partages, et donc améliorer votre SEO (vous pouvez lire cet article de Mike Pantoliano sur le site MOZ à ce sujet qui, bien que daté, contient des éléments très pertinents).

 

N’oublions pas un bénéfice majeur de la dataviz : un meilleur reporting interne, notamment entre des services et collaborateurs aux expertises différentes (sales, marketing web…).

 

En représentant visuellement vos données et statistiques (ventes, site Internet, etc.), vous les rendez plus accessibles et pouvez prendre de meilleures décisions dans le cadre de votre pilotage par la data !

 

Pour aller plus loin, n’oubliez pas de regarder les 5 vidéos TED à voir absolument sur la dataviz !

Les démarches et outils pour mettre en place la datavisualisation

La datavisualisation demande-t-elle beaucoup de moyens à mettre en place ?

Pas forcément.

Si un designer professionnel peut vraiment faire la différence (en particulier pour vos infographies, qui sont un autre moyen de rendre une histoire et des données visuelles), vous disposez d’excellents outils, dont certains sont gratuits :

 

 

… et désormais Google Data Studio, qui transforme vos données analytiques en rapports esthétiques et faciles à comprendre (site Web).

 

Choisissez votre outil en fonction de vos besoins. Pour vous lancer dans la dataviz, vous avez besoin… de données fiables (et donc d’un spécialiste de la data), bien sûr, d’un objectif de communication et de l’outil qui vous permet au mieux de générer vos visuels.

 

Une fois lancé, n’oubliez jamais que le but n’est pas de créer une oeuvre d’art, mais d’être le plus clair possible ! Les bonnes données sont celles qui sont utiles à celles qui les consultent.

Google Analytics et la datavisualisation

 

Si vous utilisez déjà bien Google Analytics pour votre entreprise, vous avez recours à la dataviz avec les tableaux de bord (si ce n’est pas le cas, lisez absolument notre article à ce sujet).

 

Les dashboards Google Analytics sont le moyen idéal de visualiser rapidement les données et rapports qui comptent vraiment.

datavisualisation

 

© Dashboard Junkies. En un clin d’oeil, les informations importantes vous sont présentées visuellement dans votre interface GA.

 

Pour tirer un maximum de bénéfices de la représentation graphique de vos données, vous devez choisir celle qui correspond le plus aux types de données collectées. Par exemple, des données quantitatives impliquent plutôt des colonnes ou des barres, tandis que des données qualitatives appellent plutôt des diagrammes circulaires ou encore des graphiques en colonne.

 

Réfléchissez aussi à ce que vous souhaitez montrer à travers la datavisualisation :

 

  • une comparaison entre des données
  • des corrélations
  • le détail des éléments qui les constituent
  • une évolution dans le temps
  • une distinction dans l’espace…

 

Enfin, il est important de pouvoir exploiter ces données pour prendre des décisions qui conduisent à l’action.

 

La visualisation vous aide à concrétiser des décisions potentielles. Pour cela, vous devez vous baser sur des données pertinentes, fiables, et dont la collecte est bien organisée sous Google Analytics.

 

Cela passe notamment par les bons filtres, un tri assidu des données, des segments bien organisés et une visualisation qui apparaît dans les tableaux de bord qui correspondent à vos objectifs et à la manière dont vous avez organisé votre reporting.

 

Utilisez-vous déjà la datavisualisation pour votre entreprise, qu’il s’agisse de supports de communication ou de gestion analytique ? Partagez votre retour d’expérience avec nous en laissant votre commentaire ci-dessous.