Le web-analyste : ce qu’il faut savoir de ce métier

Vous avez besoin d’un petit éclairage sur le métier de web-analyste et notamment sur le contour exact de ses missions ? Alphalyr vous propose une définition complète du métier de web-analyste, entre la liste des missions principales, les compétences nécessaires et les formations souvent recommandées. Une fiche métier pour comprendre ce spécialiste peut-être indispensable à votre entreprise.

Définition du métier de web-analyste

Le web-analyste, aussi parfois appelé Digital Analyst, est chargé d’étudier les données de web-analyse de l’entreprise, c’est-à-dire les informations relatives à la présence de l’entreprise sur le web. Il doit mesurer et analyser la performance, le retour sur investissement, et vérifier la bonne atteinte des objectifs définis, grâce à une solution de web-analyse (comme Google Analytics) mais aussi des tableaux de bord, qui peuvent servir à échanger avec le reste de l’équipe web / marketing ainsi que les décideurs de l’entreprise. Un web-analyste est au cœur de la stratégie web-marketing et travaille donc pour améliorer le site internet, l’expérience client et les performances commerciales.

Le métier de web-analyste est, comme nous le voyons avec notre définition, un métier complet et demandant des compétences transverses. Il faut à la fois avoir des connaissances techniques, des notions d’ergonomie et de marketing, mais aussi avoir une vraie aisance relationnelle. Car l’analyse des données doit ensuite servir à améliorer les performances de l’entreprise. Il existe donc un volet très important basé sur le partage de l’information et la remontée des observations auprès des décideurs.

Les compétences à maîtriser pour être un bon web-analyste

  • Premier point clé, un bon web-analyste doit savoir manier des outils, qu’il s’agisse d’outils d’analyse, de CRM ou de tableaux de bords. Il faut à ce sujet une vraie capacité d’adaptation pour apprendre rapidement à maîtriser de nouveaux outils ;
  • Une connaissance des langages HTML et CSS est indispensable, ainsi que de bonnes bases en programmation web (Javascript, php, MySQL …) ;
  • Un esprit mathématique et logique est de rigueur ! De même, il est important d’avoir des notions de data-visualisation, et être capable de présenter des données de manière intelligible ;
  • Enfin, il est important d’avoir une curiosité pour les nouvelles technologies, les tendances et les habitudes des consommateurs, afin de décrypter les comportements.

Les formations pour devenir web-analyste

Le métier de web-analyste est lié étroitement au développement du Big Data. La masse de données aujourd’hui disponibles créée un besoin pour ces profils de mathématiciens, experts du digital et bons en communication. Puisque ce métier est au croisement de plusieurs domaines, difficile de présenter un diplôme en particulier ou une formation indispensable. Les bons profils sont dotés d’un Bac +3 ou Bac +5, idéalement dans une filière scientifique / mathématique. L’Université, des écoles d’ingénieur et même des écoles de commerce peuvent produire de très bons web-analyste. Il ne faut donc pas avoir peur de profils « généralistes » mais avec des compétences variées.

La rémunération d’un web-analyste

En débutant, un web-analyste peut prétendre à une rémunération allant de 35 à 45 K€. Ensuite, pour un senior, la fourchette de rémunération passe jusqu’à 55 K€, tandis qu’un expert peut prétendre à 60 ou 70 K€ et plus. La complexité des missions, mais aussi la responsabilité attribuée au web-analyste dans le processus décisionnel influent sur les salaires pratiqués.

Chez Alphalyr, nous avons développé la première webanalyste virtuelle à base d’intelligence artififielle.  Chaque matin Alphalyr vous livre vos rapports à jour avec vos principaux KPI à jour et analysés. Vous gagnez du temps et vous pouvez agir plus vite. Découvrez plus en détail nos fonctionnalités ou demandez votre démo !